Stijn raconte…

« 35 ans de musique, cela a un prix. Aujourd’hui, je suis en partie sourd, une maladie typique des musiciens. J’ai aussi des acouphènes, comme de nombreux collègues. Ce qui est préoccupant, c’est que de plus en plus de personnes très jeunes sont aujourd’hui touchées. Grâce à mes formidables appareils auditifs, j’entends à nouveau parfaitement. Mes acouphènes, eux, ne disparaissent jamais complètement, mais ils sont supportables, ils ressemblent à la mer. Aujourd’hui, lors des concerts et des festivals, les normes en matière de bruit sont strictes. Et c’est une bonne chose. Au début, c’était la panique : ‘On ne pourra plus jouer certains genres de musique.’ Heureusement, nos ingénieurs du son sont parmi les meilleurs au monde. Ils réussissent à rendre un concert encore plus fantastique et à produire un son encore plus plein que lorsqu’il n’y avait aucune limite. »

Stijn participe

« Personnellement, je ne joue pas d’un instrument de musique, je dirige le groupe. J’entends tout et je suis très sensible à la sonorité des choses. Nous sommes actuellement en tournée avec Murder Ballads, ma plus belle réalisation musicale jusqu’à présent. Avec de très bons musiciens, qui sont aussi des amis. Je demande parfois au batteur : ‘Tu as remplacé la peau ?’ Il me regarde, étonné : ‘Comment le sais-tu ?’ Alors, je ris. ‘Je l’entends !’ Cela n’a rien à voir avec le volume, mais avec la couleur. J’entends en couleurs. J’ai découvert que j’avais un problème d’audition grâce au gravier, ici, dans l’allée. La couleur du son avait changé. Il était plus mat. Lorsque j’en discute avec ma compagne ou des amis, ce sont des conversations étranges… »

Stijn profite de la vie…

« Tous mes loisirs se sont transformés en un métier. Depuis l’âge de quinze ans, je m’intéresse à l’astronomie. Cela s’est traduit par 280 conférences, un livre et une série télévisée en sept parties. Il n’y a qu’un seul loisir dont je ne pourrai jamais faire une profession : les Lego. Je suis un passionné de ces petites briques en plastique. Je sais, c’est bizarre pour un homme de plus de cinquante ans. Nous allons souvent à Cologne uniquement pour nous rendre dans un magasin spécialisé. Ma dernière réalisation en date est une fusée. J’y ai travaillé pendant quatre jours. L’année passée, cela faisait cinquante ans qu’un homme avait marché sur la lune. Ma fusée est une réplique en Lego d’Apollo 11. Je n’ai fait attention au nombre de briques qu’après l’avoir terminée : 1 969, l’année du premier alunissage. Trop fort, non ? »

Stijn Meuris • 55 ans • Chanteur du groupe Noordkaap • Appareil auditif : Phonak Audéo Marvel M90-R

« Je suis en partie sourd, une maladie typique des musiciens. Mais grâce à mes formidables appareils auditifs, j’entends à nouveau parfaitement. »

Partagez cet article